Canon EOS R, pourquoi pas en 2020

Hello,

Il y a environ 2 ans que le Canon EOS R est entré dans la course au Mirroless. Premier appareil photo sans miroir de la gamme Canon en plein format. Une suite logique à la gamme EFm qui avec son petit M50 avait fait tout de même fait un énorme carton. Moi-même adepte de ce petit APSC performant et surtout léger.

A sa sortie, j’avais eu la chance d’être invité à un petit essai de ce nouvel EOS R. Ayant envie de changer mon vieux Canon EOS 5Dmkii, j’avais éprouvé une réelle déception sur certains choix réalisés par la société Nipponnes. Habitué de la marque et ayant essayé un Canon 5D mark IV quelques temps avant, le manque de réactivité de l’appareil en général m’avait complètement déçu. Nous étions à ce moment, à la sortie de l’appareil en 2018.

L’avantage des appareils photographiques, aujourd’hui, sont leurs facultés à pouvoir être réellement transformés en travaillant sur le coeur du système. Leur micro-programme interne.

Fujifilm est une des sociétés qui depuis longtemps à compris les enjeux et les possibilités d’avoir recours aux mise à jours interne.

Les Canon EOS R à donc via plusieurs mises à jours évolués dans le bon sens. Le programme ayant passé de la version 1.0.0 à la version du jours ou j’écris 1.7.0. Ses mises à niveaux ont littéralement changés le boitier. La plupart des problèmes de manques de réactivités ont disparu. Le boitier est rapide, le viseur électronique agréable est rapide et le touch af vraiment révolutionnaire tant dans sa fluidité que dans sa précision.

Bien sur les petits soucis de convivialités / morphologies de l’appareil ne peuvent être corrigés sur le Canon EOS R. Mais cela n’empêche pas l’appareil d’être performant, lui qui dispose du capteur de 30 millions de pixels du Canon EOS 5D mark IV.

Je dirais que son atout est désormais son rapport qualité / prix quasi imbattable qui le positionne très bien pour l’amateur exigeant, qui demande un appareil léger et performant à un prix laissant l’achat d’un objectif.

Bien sur le Canon EOS R5 et R6 sont les EOS d’aujourd’hui. Mais l’amateur que je suis, et ma passion pour les images posées n’a pas besoin d’appareils aussi performant. Cela peut bien sur être différent si le photographe aime les sujets demandant des cadences de prises de vues ou des suivis af de grandes qualités. Chacun ayant ses propres besoins.

Le Canon EOS R n’étant pas mauvais non plus, puisque son suivi af est impressionnant. surtout lorsque l’on vient comme moi d’un 5D mark ii.

Je n’ai pas encore pu tout essayer et mettre en réelle condition ce boitier. Je le découvre encore et j’ai encore à le domestiquer.

A bientôt pour la suite.

abovard Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *