Avis sur le Canon RF 24-105mm F4 L IS USM

Alors, je dois vous avouer quelque chose, je ne suis pas un fervent admirateur des tests de matériel, enfin si… Mais pas ici ;-). Je préfère de loin parler de photos, des moments capturés, des histoires racontées.

Mais bon, je sais que donner son avis sur le matos, c’est sympa aussi. Et puis, il faut bien admettre que ça attire du monde, surtout aujourd’hui où tout le monde cherche des tests de matériel, parfois en oubliant l’essentiel : la photo, elle-même.

Construction et Design

Dès que vous prenez en main le RF 24-105mm, vous ressentez tout de suite la qualité de fabrication. Canon a vraiment mis le paquet avec cet objectif de la série L. Il est solide et offre une prise en main confortable. La tropicalisation, ou résistance aux intempéries, est particulièrement appréciable pour ceux qui, comme moi, aiment les ambiances de brumes et de pluies en forêt ou qui adorent par exemple shooter sous la neige.

Cependant, bien que ce soit un atout indéniable pour ma pratique, on pourrait probablement s’en passer si on ne se trouve pas souvent dans ces conditions extrêmes.

Performance Optique

Côté qualité d’image, c’est du top niveau. Franchement Le piqué est impressionnant, que vous soyez à 24mm ou à 105mm. Les aberrations chromatiques et la distorsion sont vraiment bien contrôlées, même en conditions difficiles. À partir de f/6.3, le piqué est vraiment excellent sur toutes les focales, offrant des détails précis et une grande clarté.

Par contre, attention aux flaires! L’objectif n’aime pas certaines situations et les conséquences sur l’images peut être parfois catastrophique… Dommage. J’ai remarqué d’ailleurs que parfois les objectifs de gammes inférieurs (STM) sont moins touchés… Bizarre.

À 105mm et f/4, cet objectif permet de détacher facilement un sujet. Que ce soit pour un portrait ou pour créer une séparation entre un sujet au premier plan et l’arrière-plan, le bokeh est agréable et aide à focaliser l’attention sur le sujet principal.

Stabilisation d’Image

La stabilisation d’image est un gros plus. Avec jusqu’à cinq stops de compensation, j’ai pu prendre des photos nettes à main levée à 1/4 de seconde à 105mm. Efficace ! Bon, perso, je tremble pas trop, mais cela dépendra de chacun. Pour les vidéos, c’est un bonheur : les séquences sont fluides et stables, presque comme si vous aviez un stabilisateur.

Autofocus

L’autofocus est rapide, précis et silencieux grâce au moteur USM. Que ce soit pour capturer des sujets en mouvement ou pour filmer, il ne vous laissera pas tomber. Le suivi du sujet est très efficace.

Utilisation en Vidéo

En parlant de vidéo, cet objectif est un excellent choix pour les vidéastes. La stabilisation d’image et l’autofocus silencieux font vraiment la différence. Il y a très peu de « focus breathing » quand vous changez la mise au point, ce qui donne un aspect professionnel à vos vidéos.

Autres Points Pratiques

Un petit défaut que j’ai remarqué est le diamètre de filtre de 82mm. On aurait préféré un 77mm, plus standard et souvent moins cher pour les filtres.

Un autre point est que lorsque l’on porte l’objectif verre contre le bas, le fût s’étend. Heureusement, un petit bouton permet de le verrouiller en position fermée. L’optique ne tourne pas, ce qui rend l’utilisation avec un filtre polarisant particulièrement facile. Malgré le fait que le fût sorte de l’objectif, je n’ai pas remarqué d’entrée de poussières ni d’humidité, ce qui est rassurant.

Compatibilité et Performance Améliorée

Personnellement, je l’utilise sur un EOS R, mais sur les R6, R6 MKII, R5 et autres, la stabilisation sera en plus associée à celle du boîtier. Et l’AF sera encore plus performant que sur mon vieux R premier du nom 😉 Cela rend cet objectif encore plus intéressant pour ceux qui possèdent les derniers modèles de Canon (depuis le R6…)

Points Forts

  • Polyvalence de la plage focale (24-105mm) : parfait pour tout, des paysages aux portraits.
  • Construction solide et tropicalisation : idéal pour les ambiances brumeuses, pluvieuses ou neigeuses.
  • Stabilisation d’image efficace, avec des images nettes à 1/4 de seconde à 105mm.
  • Autofocus rapide et silencieux.
  • Qualité d’image constante sur toute la plage focale.
  • Piqué excellent dès f/6.3 sur toutes les focales.
  • Détachement facile des sujets à 105mm et f/4, parfait pour les portraits et la création de séparation entre les plans.
  • Possibilité de faire de la Proxi-photo.

Points Faibles

  • Ouverture maximale de f/4, moins adaptée pour les situations de faible luminosité par rapport aux objectifs à ouverture plus large.
  • Poids légèrement supérieur par rapport à certains concurrents.
  • Diamètre de filtre de 82mm au lieu du plus standard 77mm.
  • Le fût s’étend quand on porte l’objectif verre vers le bas, bien que ce soit résolu par un bouton de verrouillage.
  • Prix élevé. Cher, mais il fait presque tout.

Alternatives

Si vous cherchez une alternative plus abordable, vous pouvez envisager la version amateur : le 24-105mm F4.5-7.1 STM. Certes, vous perdrez l’ouverture constante de f/4 et la tropicalisation, mais vous gagnerez en légèreté et en économie, avec un prix presque deux fois moins cher. Je vous laisse le lien de JF.Vibert quand y fait tant d’éloge.

Conclusion

Alors voilà, le Canon RF 24-105mm F4 L IS USM est vraiment un couteau suisse pour les photographes. Perso, au début, j’étais sceptique et je l’utilisais peu. Aujourd’hui, je l’adore. Il est polyvalent et fiable. Que vous soyez photographe ou vidéaste, amateur ou professionnel, il a de quoi séduire.

Malgré son ouverture de f/4 et son prix élevé, ses nombreux atouts en font un choix de premier ordre pour tous ceux qui utilisent la série EOS R de Canon.

Retournons à l’essentiel : capturer de belles images et raconter des histoires à travers nos photos. Et si jamais vous avez besoin d’un peu plus de portée, le RF 70-200 F4 L IS peut être un excellent complément. J’hésite d’ailleurs…

Loading

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *