Scalper son Tokina 10-17, mon expérience ;-)

Last updated on 27 mai 2014

Le Tokina 10-17 est un objectif pour les capteurs style APS-C. Mais il supporte très très bien le passage au plein format 24×36.

Pour cela, il y a une intervention obligatoire pour pouvoir utiliser l’objectif à 10mm. Le scalper! Ainsi l’on pourra profiter d’un angle de plus de 180° en horizontale et environ 160° en vertical. Cela permet de pouvoir couvrir une sphère en 3 photos mini. Il est préférable pour des raisons de bon recouvrement de le faire en 4 photos.

A lire attentivement!

Pour couper le pare-soleil en aluminium. Il vous faudra donc… avoir du cran 😉 ! L’intervention demande un peu d’adresse et de la patience, et bien sur un minimum d’outils. L’intervention peut en cas de mauvaise manipulation causer la destruction de votre lentille. Je vous tiens donc attentif que Visionlarge.ch décline tout responsabilité en cas de mauvaise manipulation ou dégâts sur votre objectif. Ceci n’est que l’expérience de ma manoeuvre.

Il existe plusieurs façon de le faire sur le Web, J’ai repris plus ou moins la même marche à suivre.

Il faut déjà, un minimum d’outils.

1. Une petite scie, de préférence avec une lame neuve.

2. Du scotch de carrossier

3. Un peu de carton

4. Un collier de serrage pour tuyau

5. Une petite lime plate

Puis…

Bien recouvrir toutes les parties de l’objectif avec du scotch. Comme sur la photo. J’ai recouvert le plus possible. Faire bien attention au fut qui bouge et supporte la lentille principale. La limaille pourrait rentrer entre les deux parties et ce serait catastrophique!

J’ai bien recouvert l’objectif de scotch afin de protéger les parties mobiles de la limaille. C’est super important, elle s’enfile partout!
On voit ici que j'ai bien recouvert la partie mobile la plus importante. Comme la partie intérieur coulisse dans le fut, il y a risque de passage de limaille à l'intérieur de l'objectif!
On voit ici que j’ai bien recouvert la partie mobile la plus importante. Comme la partie intérieur coulisse dans le fut, il y a risque de passage de limaille à l’intérieur de l’objectif!

Une fois que j’ai bien protégé l’extérieur de l’objectif, il va falloir protéger la lentille. Il n’y a pas trente-six possibilités. Il va falloir la recouvrir. Soit avec du scotch de carrossier directement sur la lentille. Soit en faisant un petit toit avec du carton et collé avec du scotch. Ceci n’empêchera pas une déviation de lame de scie! on est bien d’accord! Cette protection est sommaire, elle servira surtout à protéger la lentille des projections de limailles chaudes ou des griffures éventuelles dues aux copeaux d’aluminium.

Personnellement, j’ai fait une petite pièce en carton puis je l’ai collée avec du scotch…

Ma petite pastille de carton que j'ai mis sur la lentille et collé avec du sctoch
Ma petite pastille de carton que j’ai mise sur la lentille et collé avec du scotch
Ici, la petite pastille en carton est juste posée, il ne reste plus qu’à la fixer avec du scotch. Personnellement, je la ferais légèrement plus petite pour avoir une plus large partie servant à la scotcher sur la lentille. Bien nettoyer la lentille avant de mettre le scotch!

Une fois la lentille bien protégée, il va falloir mettre le collier de serrage. Celui-ci va servir de guide pour la lame. Il est assez important! Prenez le temps de bien le positionner. La coupe doit se faire juste en bas des petites pétales. A raz les pâquerettes de la lentille! Prenez soin de compter la largeur de coupe de la lame!

Ici la bride a été positionnée de façon à être à raz le bord de la lentille.
Ici la bride a été positionnée de façon à être à raz le bord de la lentille.
Une autre vue de côté
Une autre vue de côté
Ici, tout est ok, la pastille de carton est fixée, le collier de serrage est positionné. Tout est prêt!
Ici, tout est ok, la pastille de carton est fixée, le collier de serrage est positionné. Tout est prêt!

Certaines autres personnes ont en plus rajouté une protection avec une feuille d’aluminium épaisse, style une feuille récupérée d’une canette. J’ai essayé de la positionner, mais je la trouvais plus embêtante que pratique. Chacun ses goûts, chacun ses risques!

On peut aussi fixer l’objectif sur un appareil photo et le scier sur le trépied… perso, je l’ai tenu en main. A vous de voir! Dans tous les cas faites attention dans ce cas à l’appareil!!

C’est partit! je scie. Dès que j’ai vu de légères petites cicatrices à peine visible, j’ai tout de suite arrêté et continué plus loin sur le pourtour. Faites attention, lors de la coupe les ailettes du pare-soleil vont légèrement s’incliner et le collier va être moins séré et probablement bouger! C’est important qu’il soit toujours en position pour guider la lame! Perso, je l’ai resserré deux fois en faisant attention qu’il ne glisse pas sur la lentille. A un certain moment, il m’a fallu le tourner afin de pouvoir scier l’endroit où se trouve la vis de serrage. Bref, il faut y aller tranquille et précisément!

J'ai commencé à scier. Dès que j'ai vu de légère petit cicatrice à peine visible, j'ai tout de suite arrêté et continué plus loin.
J’ai commencé à scier. Dès que j’ai vu de légère petit cicatrice à peine visible, j’ai tout de suite arrêté et continué plus loin. sur cette photo, j’avais l’aluminium de la canette, je l’ai vite retiré.. il m’énervait!

Une fois le tour terminé, il a fallu bien sur ébavurer les bavures de la coupe de la scie avec une petite lime. Faites bien attention à la limaille et contrôler bien votre scotch! La limaille est très fine!

avant d’enlever, le scotch vérifier bien que vous avez bien enlevé la limaille. Personnellement, j’ai aspiré avec l’aspirateur, puis avec du scotch que je collais dessus pour récupérer le plus possible de limaille.

Il reste à récupérer les deux grosses pétales du pare-soleil pour les coller au fond du cache de l’objectif. Cela ne tient pas des masses après mais c’est quand même mieux que rien 😉 et protège quand même la lentille 😉

C’est fini!

Oufffff... C'est fini!
Oufffff… C’est fini!
Ouf l'autre coté est bon aussi ;-)
Ouf l’autre coté est bon aussi 😉
Plus qu'à l'essayer! et vive le plein format!!!
Plus qu’à l’essayer! et vive le plein format!!!

Voilà !

Si vous avez peur de détruire votre objectif, il y a une petite entreprise spécialisée dans le scalpage des objectifs!

Salutations

Alain

abovard Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *