Champs de blé ou d’orge.

Last updated on 17 juin 2022

Le printemps est le moment des champs de blés et d’orges. Habitant dans le gros de Vaud, en sorte un peu le grenier de la Romandie, je vis selon le cycle des céréales.

Les champs à perte de vue sont un bonheur pour la vue. Voir ses millions d’épis de blés et d’orges se balancer au vent, et colorier des tons jaune et vert les plaines est un délice. Je sais… je suis pas fan à 100% du printemps tout vert… mais ici c’est différent. C’est beau…

La tour d’eau de Goumoens, Vaud

Grace au travail de centaines de fermiers qui s’activent à planter ses céréales, les paysages deviennent un tableau de couleurs suivant les saisons. Mais bien sur, grâce à eux nous pouvons profiter de farines de qualité issues de chez nous.

Paysage du gros de Vaud, Goumoens

Pour immortaliser ses instants, j’ai décidé d’aller tout près de la maison de mes grands-parents. Entre Penthéréaz et Goumoens. Près de la tour d’eau qui domine à 40m au dessus des champs avoisinant depuis les années 1940.

Blé ou orges, autour de la tour d’eau de Goumoens, Vaud

J’aime venir me promener et profiter de cet endroit. Comme, je l’ai déjà mentionné, cet endroit fait partie de mon enfance. Je venais m’y promener toute l’année. Que se soit à pied ou en ski de fond 😉

Et n’oubliez pas, il peut être tentant de prendre une image sur le net car c’est facile, mais c’est pas très cool comme démarche. Veuillez respecter mes images ainsi que le travail fourni pour les réaliser, même si là du coup… y’a pas que des pépites… Merci!

Rappel: Les images sont protégées, elles ne sont pas libres de droits. Merci de respecter les droits d’auteurs! ® All rights reserved (Alain Bovard photographie)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.