Fuji XT-1, l’alternative ?

Le Fuji XT-1 peut-il remplacer mon réflex?

Merci à Fujifilm suisse de m’avoir proposé d’essayer leurs matériels.

Cela fait maintenant 2 ou 3 ans que je recherche un système moins lourd que mon réflex Canon. Même si aujourd’hui, j’adore toujours mon bon vieux Canon 5DmkII et ses divers objectifs, j’adorerais trouver un système moins lourd et moins encombrants.

J’avais déjà essayer le système hybride du Sony Nex, via le Nex5n. Premier hybride avec un capteur APS-C. J’avais été surpris de la qualité de son capteur. Rivalisant presque avec la qualité de mon 5DmkII. Ca compacité extrême est un avantage dont j’ai profité des dizaines de fois lors de voyages à l’étranger. Pourtant compacité et capteur ne sont pas les seuls points important. Malheureusement, Sony n’a pas réussi à m’émerveiller avec ses objectifs peu piqués et peu contrastés. Je suis resté donc sur un échec avec la gamme hybride de Sony malgré des essais avec des objectifs tiers.

Le système Fuji X,  m’a paru plus en corrélation avec ce que je recherchait. Le capteur Fuji X Trans est une référence en APS-C. Les images sont dans une teinte Provia très agréable, elles sont saturées et contrastées. Les optiques sont de loin de très bonnes factures, piquées dès les pleines ouvertures même sur les objectifs de kit comme le 18-135 f3.5-5.6 ou le 18-55 2.8-F4.

Alors que la partie capteur, objectif me séduit quand est-il vraiment du reste.

Le poids et sa compacité: 

Un des facteurs pour moi qui ferait que je change de système serait le poids. Les systèmes réflexs sont lourd! Mon 5Dmkii fait pas loin de 900gr sur la balance sans aucun objectif! Alors que le poids du 5D est assez lourd, le Fuji XT-1 ne fait qu’environ 436gr sur la balance. Moitié moins, est-ce pour autant décisif? 430 gr dans un sac à dos peu se ressentir sur une journée de trekking, et peu devenir un fardeau lors de longue promenade avec l’apn en bout de bras…. Pour autant, lors d’un transport en main. Le 5D m’a paru moins fatiguant à trimballer. La compacité du Fuji XT-1 l’a handicapé lors du portage en main. Sa prise étant petite, le portage en devient plus rapidement fatiguant. la prise s’appuyant plus sur les bout des doigts.

Malgré tout, le système est léger et sera se faire plus facilement oublier dans un sac qu’un système comme le Canon 5Dmkii.

Je reste tout de fois assez déçu par le poids assez grand du 18-135 F3.5-5.6. Les 530gr de l’objectif rendent le système un peu moins intéressant sur sa compacité. Reste que son amplitude de 18mm à 135mm en fond un téléobjectif à tout faire!

Son ergonomie:

L’ergonomie est pour moi importante, j’aime avoir les réglages accessibles rapidement, j’aime avoir chaque chose à sa place.

L’ergonomie du Fuji XT-1 n’est pas très pratique, de nouveau sa compacité entrave une bonne prise en main et un accès rapide et sur aux réglages. Certaines roulettes peuvent tourner sans que l’on s’en rende compte (la petite qui est sous la roulette Iso m’énerve!)

Je sais, certains diront que c’est un appareil avec lequel on reprend le temps de faire une photo… oui, je suis en partie d’accord. Je concède que lorsque l’on achète un Fuji XT-1, on voit tout de suite que les réglages y sont à l’ancienne.

Le choix de tester le Fuji XT-1 m’a paru logique étant donné que j’adore la visée réflex. Mais au fur à mesure que je testais le XT-1, j’ai remarqué qu’on contraire, le viseur central, diminue son ergonomie. Un viseur sur le côté comme le Fuji Xpro-1 ou le XE-2 me parait plus judicieux et je regrette aujourd’hui de n’avoir pas pris en test ses deux appareils…

Petits points sur les objectifs:

Comme je l’ai mentionné plus haut, les objectifs Fuji sont vraiment de très belles optiques. Les images sont piquées à souhait. Pas besoin de faire de test, c’est top.

Mon petit regret est le manque de mécanique sur les optiques. La bague de mise au point est un encodeur informant les moteurs de la mise au point des corrections qu’il doit apporter au lentille. Lors d’une mise au point manuel, on entend les moteurs AF bouger. C’est beaucoup moins doux et bien sur consommateur d’énergie. Même chose pour la bague des hyperfocales… c’est électronique… dommage!!! C’est tellement beau la belle mécanique…

Le 35F1.4:

Le 35F1.4 est un joli petit objectif. Pour sa grande ouverture, son poids et sa grandeur est mini! Il sait se faire vraiment apprécier. Sou ouverture permet vraiment de s’amuser avec la profondeur de champs. Son piqué est très bon au centre et son fou d’arrière plan est vraiment sympa. J’ai pris beaucoup de plaisir à l’utiliser.

35F1.4 à F1.4, Fuji Xt-1

35F1.4 à F1.4, Fuji Xt-1

Le 18-135:

Le 18-135 F3.5-6.5  est un objectif, disons couteau suisse. Sa grande amplitude peut-être pratique dans beaucoup de situation. Lors de mes essais, j’ai été surpris par son piqué vraiment impressionnant pour un objectif vendu en kit. Je regrette vraiment un poids et un encombrement assez important, diminuant le plaisir d’avoir un système petit et léger comme le Fuji XT-1…

J’ai remarqué tout de même que la lentille manque un peu de contraste. J’ai du rajouter un peu de contraste, les photos manquant de punch.

J’ai trouvé son AF un peu mou du genou… dommage. Personnellement, je n’ai pas vraiment pris de plaisir à utiliser le 18-135. Son ouverture glissante et trop fermée ne me permettant pas de jouer beaucoup avec la profondeur de champs. Malgré tout l’objectif donne de belles images piquée à souhait.

Sa protection tout temps est vraiment un atout pour le baroudeur!

Fuji 18-135, Fuji Xt-1

AF:

L’Af du Fuji XT-1 est dans l’ensemble correcte. Il est de bonne facture. Malheureusement, lors de shoot en basse lumière, le système pompe et n’accroche pas toute le temps… J’avoue que cela m’a un peu énervé pour un appareil à ce prix. La mise à jour firmware 2.0 devrait améliorer, je crois, ce problème.

Le viseur électronique:

S’habituer au viseur du XT-1 comme à un autre EVF n’est pas forcément facile. L’avantage de l’EVF est d’afficher beaucoup d’information dans le viseur. C’est assez sympa sur ce point là…

Pour le reste, le viseur électronique n’est pas trop ma tasse de thé. La balance des blancs est souvent faussée et cela bruite dès que la luminosité baisse. Une photo prise à 6400 iso donne un viseur bruité et des difficultés à voir réellement la netteté des images…

Reste l’avantage de voir l’image telle qu’elle sera sur l’ordinateur. L’EVF ayant les mêmes problèmes de dynamique que le capteur prenant l’image ;-)

Salutations

Chemin bucolique dans la forêt de Chamblon

Promenade d’automne dans la forêt de Chamblon

Je n’arrive pas à m’empêcher de me promener dans les belles forêts vaudoises afin de profiter des dernières couleurs de l’automne. Le temps passe vite et chaque jours la forêt change et malheureusement perd de sa sublime. Elle s’endort gentiment. Dans quelques jours, les belles couleurs se seront posées sur le fond humide de la forêt.

La nature se sera mise au repos afin de se protéger contre le froid de l’hiver. Je me réjouis déjà, malgré tout, de pouvoir de nouveau prendre en image cette végétation sous la neige et le givre.

Cette image sera probablement ma dernière de la cette saison si courte mais tellement belle…

 Canon 5Dmkii, 17-40L

virée dans les bois de Chamblon près d'Yverdon Rappel: Les images sont protégées, elles ne sont pas libres de droits. Merci de respecter les droits d’auteurs! ® All rights reserved (Alain Bovard Photographie, Yverdon)