Et si j’avais un 35f0.2

Last updated on 7 juin 2020

Jouer avec la profondeur de champs est souvent un régal.

J’aime m’amuser à dissoudre les plans dans de belles compositions à faible profondeur de champs.

Cette méthode dites « Brenizer » (c’est le nom d’un gars qui c’est bien amusé avec cette façon de photographier) consiste à prendre une multitude de photographies à pleine ouverture au téléobjectif et de les assembler afin d’obtenir un champs large mais à grande ouverture.

Brenizer
J’adore, cette douceur dans profondeur de la forêt

Soyons clair, beaucoup le font sans savoir que cette méthode s’appelle Brenizer… je vais ici l’appeler méthode Alain… pour rigoler, mais cela aurait pu être Tobby (comme Michel Tobby).

Donc cette méthode permet d’obtenir des images impossibles à réaliser avec les objectifs réels. Puisque certaines images devraient avoir des ouvertures phénoménales. Style 24f0.95 ou 35f0.3 ect…

brenizer
Dans la forêt au couché du soleil avec mon 135f2 à f2

Mais que faut-il? Ben simplement un objectif à grande ouverture. Personnellement, j’adore faire se style de photos avec mon Canon EOS 5D mark ii et récemment avec mon petit Canon EOS M50 et les objectifs Canon 135f2 ou mon Canon 70-200 f4. Deux ou trois images avec un 50f1.4, ça marche très bien aussi!

Dans la forêt, ici pas de recule, besoin de compression et d’une légère profondeur.

La prise de vue doit être en af manuel (bien sûr on peut faire la première en auto…) l’exposition aussi en manuel car autrement vous aurez des écarts d’expositions impossibles à rattraper !

Bien sûr, il faut un soft d’assemblage. Ptgui, Autopano Pro (qui fonctionne toujours sur Catalina si jamais) ou la suite Adobe Lightroom et photoshop qui fonctionnent très bien aussi ou d’autres bien sur gratuit.

Un peu de patience et c’est joué !

Un petit calculateur pratique si vous voulez vous faire une idée de l’ouverture « virtuelle » de votre montage ou éventuellement de la focale virtuelle 😉

http://brettmaxwellphoto.com/Brenizer-Method-Calculation/

Et n’oubliez pas, il peut être tentant de prendre une image sur le net car c’est facile. Veuillez respecter mes images ainsi que le travail fourni pour les réaliser. Merci!

Rappel: Les images sont protégées, elles ne sont pas libres de droits. Merci de respecter les droits d’auteurs! ® All rights reserved (Alain Bovard photographie, Yverdon)

Reminder: Images are protected, they are not free of rights. Thank you to respect the copyright! All rights reserved ® (Alain Bovard Photography, Yverdon)

abovard Écrit par :

2 Comments

  1. Avatar
    13 décembre 2019
    Reply

    Qu’est-ce que c’est beau!!!
    Et merci pour la découverte du nom.

    • abovard
      14 décembre 2019
      Reply

      Merci c’est sympa!
      Oui c’est une méthode sympa à réaliser 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *