Avis Matériel Tokina 10-17

Last updated on 27 mai 2014

Hardware Reviews Tokina 10-17

Bon, les essais matos… Y’en a un plus qu’il n’en faut. Je ne vais donc pas faire un monologue sur les objectifs les plus connus. Des tests sur les 70-200 F4, 17-40L, 17-35L, 50F1.8 ou F1.4, 10-22 et j’en passe…  y’en a un max! Il suffit de faire une recherche sur Google ou autres pour qu’une multitude de blog et de site web ressorte un bon millions d’articles…

Je vais plutôt vous parler d’un objectif de très bonne qualité. Très apprécié des pano-photographe et des passionnés d’objectifs à très très large champ.

Je vais parler de mon objectif  « presque préféré 😉 » , le Tokina 10-17 Fisheye

D’abord les spécifications techniques… ben oui faisons les choses comme il le faut 😉

Monture: Canon EOS, Nikon-D,
Focale: 10 to 17mm
Ouverture maxi: f/3.5-4.5
Ouverture mini: f/22
Construction optique: 10 éléments en 8 groupes
SD glass: 1 élément
Couches: Multi-layer
Angle de vue: 180° to 100°
Dist. Min de mise au point: 14 cm
Reproduction ratio: 1:2.56
Système de zoom: Rotation
Nombres de lames: 6
Diam. maxir: 70mm
Dimensions: 70mm X 71.1mm
Poids: 350g

Bon, la partie technique étant faite… ouf…. que peut-on dire objectifement 😉 de ce caillou.

La qualité de fabrication est très bonne, le fut en aluminium et de très bonne facture. Son poid de 350gr lui donne une bonne stabilité.

Le moteur de la mise au point automatique n’est pas USM mais le système utilisé est très réactif et précis. Pour ma part, je n’utilise que la mise au point manuel fixé sur l’infini. Cela suffit amplement, car la profondeur de champ est très grande sur ce type d’objectif. Perso, un bout de gaffer sur la bague de mise au point et hop… je l’oublie 😉

Le Tokina 10-17 possède un très bon piqué. Il n’a rien à envier à ses confrères de chez Canon ou Nikon.

Son ouverture de F3.5 à 10mm est tout à fait utilisable lors de shooting en condition pénible. F9 pour moi étant le summum en terme de piqué et d’homogénéité.

Son petit pare-soleil aide pour ne pas trop avoir de flaire sur la lentille.

Excellent sur un APS-C, il sera aussi très bon sur un Full Frame,  permettant un angle de vue absolument démentiel qui dépassera même les 180°! Afin de pouvoir profiter de cet angle, il faudra malheureusement passer par un petit scalpe du par-soleil afin qu’il ne vienne pas obstruer la vue.

Les objectifs Tokina souffrent d’un problème d’aberration chromatique (petites franges violettes..). Notons qu’aujourd’hui les programmes de développement de fichiers RAW corrigent très bien ce genre de petits problèmes.

Je l’utilise personnellement sur un Canon Eos 30D (facteur 1,6) ce qui correspond à un 16-27.  Son angle de champ me permet de réaliser à 10mm un sphérique en 6 photos à 0° tous les 60° + 1 zénith (le haut) + 1 nadir (le bas) ou en 12 images à 6 photos à +33° tous les 60° et 6 photos à -33° tous les 60°.

Je l’utilise aussi de temp en temps à 17mm. A cette focale la distortion est moins grande. En calant l’horizon au milieu de l’image, la déformation n’est pas trop voyante. La possibilité plus tard de redresser dans Dx0 ou Lightroom est tout à fait réalisable.

Il faut juste savoir qu’il n’est pas possible de lui ajouter des filtres. Sa lentille bombée et son pare-soleil ne le permettent pas… éventuellement en bidouillant un filtre Lee… C’est un des trucs que je lui reproche… les poses longues ne sont pas toujours possible. Dès que j’aurais trouvé un moyen, je le mettrais directement sur le blog 😉

Bref, c’est un objectif sympa de très bonne qualité

Image réalisée avec le Tokina 10-17 à 10mm sur 30D

Learning Center
Learning Center

et une image simple faite à 10mm aussi en calant l’horizon au centre de l’image.

Le lac de Joux gelé.

Voilà! Salutations.

abovard Écrit par :

2 Comments

  1. Avatar
    1 avril 2013
    Reply

    Free knowledge like this doesn’t just help, it pmroote democracy. Thank you.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *